Comment bien s’habiller quand il fait froid ?

Les jours de froid, nous nous sentons mieux à l’intérieur, bien au chaud. Mais quels sont les meilleurs vêtements à porter lorsque nous devons sortir ? Découvrez ici comment vous habiller correctement en hiver et quelles sont les astuces pour éviter d’avoir froid.

Quelles sont les parties du corps qui ont le plus besoin de protection du froid d’hiver ?

Pour comprendre quelle protection est nécessaire et quels vêtements sont les plus adaptés, il est utile de jeter un coup d’œil sur la manière dont notre organisme se modifie sous l’influence des températures froides. Pour protéger des fonctions corporelles importantes, il faut dépenser plus d’énergie. Il convient donc d’accorder une attention particulière aux parties du corps suivantes :

La peau : pour garder le corps au chaud, les vaisseaux sanguins se rétrécissent, surtout dans les couches supérieures de la peau. En conséquence, le cœur doit travailler plus fort pour maintenir le flux sanguin et donc l’approvisionnement en oxygène des cellules. En outre, le froid réduit ou arrête complètement la production de sébum. La peau est ainsi privée de son film protecteur naturel. Comme le sang transporte aussi et surtout de la chaleur, des vêtements adaptés permettent d’éviter le refroidissement.

Les extrémités : Les bras et les jambes, et ici encore plus les mains et les doigts, les pieds et les orteils, présentent une surface de peau particulièrement importante et un réseau dense de vaisseaux sanguins. En même temps, ils sont les plus éloignés du cœur. Pour que les organes importants et les fonctions corporelles fonctionnent, ces zones sont moins irriguées en cas de froid, au profit des autres, et se refroidissent davantage. Une raison suffisante pour y remédier en portant des chaussettes, des chaussures et des gants chauds.

La tête : avec ou sans cheveux protecteurs, l’homme perd également une partie de sa chaleur corporelle par la tête. C’est là que se trouvent de nombreux organes importants dans un espace réduit (bouche, nez, oreilles, yeux), sans compter le cerveau. C’est pourquoi cette partie du corps est particulièrement bien irriguée. La peau relativement fine du visage ne protège également que partiellement de la perte de chaleur. Globalement, nous sommes tout simplement plus sensibles à la température à cet endroit. Bonnet, cache-oreilles, capuche, foulard ou bandeau, il existe de nombreuses possibilités pour garder la tête au chaud.

Poumons et voies respiratoires : en hiver, on respire de l’air froid à l’extérieur, ce qui peut irriter les bronches et solliciter davantage les poumons. À l’intérieur, c’est l’air sec du chauffage qui met à mal le nez et les voies respiratoires. Les muqueuses se dessèchent plus facilement et deviennent plus vulnérables aux agents pathogènes. Une écharpe ou un col relevé devant le cou et la bouche peuvent contribuer à ce que l’air soit déjà un peu réchauffé en respirant.

Gratuit Photos gratuites de affection, amour, bonnet Photos

 

Utiliser le principe de l’oignon

Pour l’hiver, le principe dit de l’oignon a fait ses preuves. Plusieurs couches fines de vêtements superposées vous tiennent particulièrement chaud. Vous pouvez ainsi adapter votre tenue de manière très flexible à la situation du moment. Chacune des couches a une fonction bien spécifique :

Couche de base 

C’est la première couche qui est en contact direct avec la peau. Il est important ici que les matériaux soient respirants et qu’ils puissent évacuer l’humidité vers l’extérieur. Pour un échange optimal, cette couche doit donc être aussi proche que possible du corps. Le coton est moins adapté. À la place, différents textiles fonctionnels en fibres synthétiques ou en laine peuvent faire valoir leurs avantages.

La couche thermique 

La couche suivante a pour mission de protéger votre corps du froid. Les matériaux dotés de petites chambres à air emmagasinent la chaleur naturelle du corps et agissent ainsi comme un coussin isolant. Un pull-over tricoté en laine ou une veste en polaire conviennent bien à cet effet. Pour ceux qui ont besoin d’un peu plus de chaleur, il est possible de porter plus d’une couche pour la couche thermique. De plus, ici il est possible de se revêtir d’un gilet chauffant afin de maximiser les chances de ne pas avoir froid. Un gilet chauffant fonctionne comme un chauffage et offre une température jusqu’à 65 degrés en puissance maximale au corps. C’est très utile lorsqu’on doit affronter le froid pendant de nombreuses heures.

La couche supérieure

La couche extérieure vous protège des intempéries directes comme le vent ou l’humidité extérieure. Certaines vestes sont en outre doublées, par exemple avec du duvet ou un rembourrage en polyester, et apportent une chaleur supplémentaire. Si les couches inférieures tiennent déjà suffisamment chaud, une fine veste suffit généralement comme couche extérieure. Une coupe généreuse permet de créer une couche d’air supplémentaire dans laquelle la chaleur corporelle peut être stockée. Il est important d’utiliser des matériaux respirants afin que l’humidité puisse être évacuée efficacement vers l’extérieur. Sinon, vous risquez d’avoir froid en un rien de temps si vous portez des vêtements humides.

Source images : pexels.com