Comment créer une belle tenue inspirée du style des années 20 ?

Après les atrocités de la Première Guerre Mondiale, profiter de l’instant présent était plus que jamais devenue une priorité, d’où les fameuses années folles. Entre peinture et architecture révolutionnaires, cette période de l’histoire représente un véritable tournant dans l’histoire de l’art. 

La mode ne fait pas exception à la règle et a connu de nombreuses innovations dans les années 20. Avec un regain d’intérêt suscité par des films comme The Great Gatsby et The Artist, ces tenues se sont fait une place au soleil. Que ce soit pour une fête à thème ou juste pour le plaisir, voici quelques astuces pour adopter le style vestimentaire des années 20. 

Recréer les coupes emblématiques de la période

Comme chacune des grandes époques de la mode, les années 20 ont leurs propres codes en termes de coupe de vêtements. Les années folles se distinguent des autres par l’affirmation de la féminité et l’apparition du style garçonne chez les femmes influencées par des icônes comme Coco Chanel. 

Côté composition, les tenues se veulent faites en des matières fluides comme le coton et ses alternatives un peu plus satinées telles que le velours en soirée. Pour orner les robes, aucune demi-mesure. Elles sont donc parées de sequins, de franges, de dentelle, de broderies et de perles brillantes. 

Idéalement, des robes pour un évènement sont coupées avec des décolletés plus ou moins plongeants sur la poitrine ou dans le dos. Les robes à étages sont également bienvenues ainsi que celles ayant des tailles très basses qui ne marquent pas la silhouette naturelle. 

Pendant les années 20, les femmes s’affirment, et les jupes deviennent plus courtes. Pour correspondre aux avancés en matière de droits des femmes, le vestiaire féminin devient un peu plus androgyne. 

Le look à la garçonne est donc porté par le pantalon, la cravate, la jupe-culotte et même le blazer à adapter à sa morphologie.  

Adopter le bon code couleur 

L’un des courants majeurs des années 20 est l’art déco qui se reconnait aisément avec ses lignes géométriques raffinées et élaborées. Il s’applique aussi au milieu de la mode et cela se ressent particulièrement sur les palettes de couleurs dominantes des vêtements de la période. 

Privilégiez les couleurs foncées qui sont symbole du chic comme l’indémodable noir, le bleu canard et le vert sapin. Certaines teintes beaucoup moins froides ne sont pas écartées, notamment le vieux rose, le blanc cassé et le bordeaux. Lorsqu’elles sont mélangées dans les bonnes proportions, ces teintes produisent un résultat digne du dressing de Joséphine Baker. 

Évidemment, le luxe et le glamour sont au rendez-vous pendant les années folles. Les touches de couleurs dorées et brillantes sont donc indispensables pour un look complet des années 20. Elles peuvent être ajoutées pour mettre en valeur certains détails de la tenue ou être utilisées pour créer un total look bling bling. 

Faire attention aux accessoires

L’opulence est l’un des éléments qui caractérisent le mieux la mode des années folles. Il ne faut donc surtout pas faire l’impasse sur les accessoires qui apportent une touche supplémentaire de glamour aux tenues.

Les accessoires capillaires sont particulièrement mis en avant. Il est donc conseillé d’essayer des headbands en bijoux ornés de perles, des chapeaux cloches et les incontournables bandeaux à strass et plumes.

Pour danser jusqu’au bout de la nuit, les chaussures sont élégantes, mais surtout confortables. Les paires à brides et à lanière avec des talons épais ou en bobine sont mises à l’honneur.

Pour accessoiriser les tenues au maximum, la perle est la star de tous les bijoux. Elle se porte surtout en collier enroulé autour du cou de façon superposée comme un sautoir. Les bijoux doivent être le plus voyants possible et les pierres précieuses imposantes portées en bague ou aux oreilles sont très bien vues.

Source image : pexels.com